top of page

« Un de mes plus beaux souvenirs est sans aucun doute de préparer une soupe. Quand mes parents ont acheté la maison, sur le terrain avant, on étendait un grand drap propre et on faisait sécher le tarhana… Les amis du quartier qui passaient en vélo disaient, “Mais que faites-vous là?”, et nous répondions, “Nous faisons de la soupe fermentée!”, mais sur la pelouse, par un bel après-midi ensoleillé, pendant que ma grand-mère racontait des histoires de son enfance. C’est parfait pour tisser des liens. Entendre sa propre histoire se dévoiler, quand les gens cuisinent et discutent ensemble. C’est un sentiment agréable. C’est ce sentiment de connexion avec votre famille et vos racines. »

bottom of page